Valérie Philippin : créer un espace de jeu

Publié le

« Avec le projet QEL ? je propose un espace de jeu à partager à quatre, entre installation vidéo, performance, poésie sonore, musicale et chorégraphique, avec mes partenaires improvisateurs de l'ensemble Multilatérale, à la fois interprètes et créateurs, chercheurs ouverts à toutes les prospections sensibles.

Le projet est influencée par l’esthétique des années soixante, clin d'oeil à John Cage : improvisation, jeu de hasard, transversalité artistique, musiques et danses indissociables, art chamanique... Des thématiques qui trouvent aujourd’hui de nouveaux espaces avec des musiciens virtuoses dont la pratique et la recherche ne sont pas seulement centrées sur l’écrit et la transmission du répertoire, mais aussi sur l'improvisation et les échanges avec les autres arts.

Je poursuis avec QEL? mon exploration des liens intimes entre image et son : d'une part en proposant des images vidéos et des poèmes-partitions comme support d'improvisation musicale, d'autre part en poursuivant ma quête d'une technique de composition corporelle/vocale basée sur la kinesthésie, élément clé de la mémoire musculaire consciente et inconsciente et de l’équilibrage par l’éveil sensoriel, objet de recherche pour la danse contemporaine mais encore peu développée dans le domaine du chant.

Unir dans un même souffle énergétique chant et danse, image et jeu instrumental, voix parlée et chantée, une façon naturelle, voire ancestrale, de convoquer l'esprit des lieux. »

Valérie Philippin : créer un espace de jeu
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article